Faire des compliments : simple comme bonjour ? 5 do’s & don’ts

Faire des compliments : simple comme bonjour ? 5 do’s & don’ts

Même si tout le monde aime recevoir des compliments, ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît. « Pour être une femme, tu peux bien te défendre » et « pour être un homme, tu as le sens de la mode » sont plus que deux exemples pourquoi c’est plus compliqué que prévu. Même avec les meilleures intentions du monde, vous pouvez échouer. Heureusement, après avoir lu ces 5 choses à faire et à éviter, vous savez (espérons-le) comment flatter les egos de vos collègues dans une manière moralement responsable !

  1.  DO : pensez à qui vous voulez complimenter et pourquoi

Ne commencez pas à complimenter n’importe qui. L’intention de faire un compliment n’est pas que cela soit un travail mental dur, mais elle ne doit pas non plus créer une situation embarrassante parce que l’on a réagi trop rapidement. Alors, réfléchissez bien qui complimenter de vos collègues ou de vos chefs. Qu’est-ce que vous admirez chez lui / elle ? Qu’aimez-vous de son personnage ? Vous préféreriez aussi un compliment sincère à un compliment aléatoire qui ne dit pas grand-chose de votre personnalité, n’est-ce pas ? Pour le dire avec les sages paroles de Jésus : « Réfléchissez avant de commencer » !

  1.  DO : personnalisez votre compliment (mais connaissez vos limites)

Pour les personnes diligentes parmi nous : si vous voulez que votre compliment soit reçu (de manière positive), insistez sur le fait qu’il vient de vous. Par exemple, si vous pensez que votre collègue est agréable, vous pouvez lui dire : « Tu es vraiment agréable de travailler avec » ou « je te trouve vraiment agréable de travailler avec ». Une petite différence avec un grand impact. Vous pouvez également personnaliser le contenu de votre compliment, par exemple en soulignant les compétences de la personne concernée. Avertissement : bien sûr, nous n’encourageons pas les compliments trop personnels sur le lieu de travail (regardez les points 4 et 5 pour en savoir plus à ce sujet).

  1.  DO : timing is everything : choisissez un moment approprié

Pour votre propre sécurité, ce n’est pas une bonne idée de faire un compliment avant 10 heures du matin … Certaines personnes qui ont une mauvaise humeur matinale n’ont pas vraiment besoin du contact social avant d’avoir pris leur café au lait, sucre et deux heures de silence complet. Soyez averti ! Dans un scénario idéal, vous félicitez votre collègue lorsqu’une situation pertinente se présente. Dans d’autres cas, il est préférable de parler à votre collègue au moment où il / elle n’est pas trop occupé(e). En fin de compte, c’est vous qui décidez, car vous êtes le metteur en scène après tout ! 😉 Choisissez judicieusement !

  1.  DO NOT : Tombez inconsciemment dans les hashtags #MeToo

En période de turbulence telle que le mouvement #MeToo, réfléchissez-y à deux fois avant de complimenter l’apparence de votre collègue avec sa nouvelle jupe. Tout le monde n’est pas aussi à l’aise avec les compliments, et certainement pas au sujet de l’apparence. Si vous n’êtes pas sûr de l’attitude de la personne envers les compliments, vous ne devriez pas prendre des risques et alors réalisez que parfois il est mieux de juste ne rien dire. Bien sûr, vous réalisez également que les commentaires sexistes et transfrontaliers sont hors de question. Si vous voulez vraiment complimenter l’apparence de quelqu’un, il est préférable d’opter pour la version plus légère : « vous avez l’air beau aujourd’hui ! ». Dans cette manière, vous ne prenez aucun risque et votre message ne sera pas mal reçu.

  1.  DO NOT : faire des compliments concernant les genres (et évitez surtout les stéréotypes)

« Pour un homme de votre âge … » ou « pour une femme … », on vous conseille d’arrêter juste là. Personne n’attend de compliments de typage sexuel, même si vous le dites probablement pour faire le bien. Ce genre de commentaires risquent d’être mal interprété plus rapidement que vous ne le pensez. Un conseil important pour éviter de telles situations est le suivant : si vous voulez flatter quelqu’un, d’abord, regardez à sa personnalité. Demandez-vous si ça a de l’importance que la performance ou les compétences proviennent d’une femme ou d’un homme. Aussi, il existe une solution toute faite : choisissez des compliments personnels à la « je vous trouve… ».

Quelques mots suffisent pour donner à quelqu’un un sentiment positif au travail. Et pourtant, pour beaucoup d’entre nous, cela coûte encore toujours beaucoup d’efforts, et c’est dommage. Pourquoi ? Parce que faire des compliments apporte de nombreux avantages. Saviez-vous que les compliments peuvent prévenir des burn-outs ? Et saviez-vous que faire des compliments vous rend plus heureux que de les recevoir vous-même ? En outre, des recherches scientifiques ont également montré que la dopamine, également appelée hormone du bonheur, est libérée dans notre cerveau lorsque nous faisons et recevons des compliments. Alors qu’est-ce que vous attendez ? N’hésitez pas à faire des compliments ! 😉

Articles récents
AC