Stressé(e) à l’idée de passer un coup de fil ? Voici nos 5 conseils pour réduire votre crainte au silence (et vous redonner de la voix)

Stressé(e) à l’idée de passer un coup de fil ? Voici nos 5 conseils pour réduire votre crainte au silence (et vous redonner de la voix)

Aujourd’hui on est tous au courant de la claustrophobie, mais est-ce que vous avez déjà entendu parler de la téléphonophobie ? Comme son nom l’indique, la téléphonophobie est la peur de passer ou de prendre des appels téléphoniques. Est-ce que les mots ‘unknown caller ID’ sur l’écran de votre gsm vous font peur ? Avez-vous des sueurs froides à l’idée d’appeler quelqu’un ? Il est alors fort probable que vous soyez téléphonophobe. Mais ne vous inquiétez pas, après avoir lu nos 5 conseils, vous serez en mesure de contrôler vos craintes !

  1. Répétez !

Commencer, c’est avoir à moitié fini. Alors qu’il y a des gens qui passent beaucoup de leur temps au téléphone, beaucoup de gens le considèrent comme quelque chose d’horrible. Si vous savez que vous devez appeler quelqu’un, il serait une bonne idée de répéter la conversation à l’avance. Vous pourriez aussi noter quelques mots clés qui résument ce que vous voulez dire et puis réciter votre texte plusieurs fois. Un autre conseil : enregistrez vous-même avec votre téléphone et écoutez-vous après. Comme ça vous pourrez vous juger et ainsi avoir la possibilité de progresser !

     2.  Relativisez !

Si vous avez la phobie du téléphone, il y a peu de chances que vous appeliez quelqu’un pour le plaisir. En cas d’obligation, l’angoisse sera donc inévitable, mais elle ne doit pas vous bloquer. Relativisez : la personne que vous allez appeler n’est pas un monstre (normalement…) et il est normal que vous puissiez faire des fautes. Nous sommes tous des être humains ! Le téléphone vous permet également d’avoir une communication rapide et claire, et surtout, vous permet d’avoir une réponse immédiate ; fini d’attendre pendant une heure devant vos mails. Comme vous le voyez, la téléphone a beaucoup d’avantages, contre toute attente ! 😉

     3.  Prenez votre destin téléphone en mains

“Actions speak louder than words.” Ce sont les mots prononcés par Abraham Lincoln en 1856. La meilleure manière de dépasser votre peur est de l’affronter. Et quoi de mieux pour ce faire que de s’entrainer ?  Passez plusieurs coups de fil par semaine, que cela devienne un ehabitude. Appelez vos amis, votre famille, un service de renseignement gratuit, peu importe ! Dans le pire des cas vous pouvez toujours faire une blague téléphonique ou appeler votre propre répondeur ! #onnevousjugepas En bref: affrontez vos peurs, just do it !

     4.  Mettez-vous à l’aise

OK, vous êtes maintenant plein de confiance en vous et êtes prêt à sauter à l’eau. Mais…règne un silence absolu dans votre bureau. C’est si calme que vous pouvez entendre la faim tirailler votre voisin de bureau. Evidemment, dans ce calme absolu, tout le monde va pouvoir vous entendre, et vous n’osez plus appeler vous sentir jugé. La solution la plus simple ? Isolez-vous ! Enfermez-vous dans une salle de réunion ou profitez-en pour faire un tour de votre bureau, le fait de marcher vous fera paraitre plus dynamique au téléphone !

     5.  Et last but not least… ayez confiance en vous !

Ne soyez pas trop sévère envers vous. Soyez vous-même, n’ayez pas peur et ayez confiance en vous. Si on vous appelle, dites-vous que vous êtes certainement la personne la plus appropriée pour répondre. Et rien ne vous empêche de rappeler votre interlocuteur si vous ne savez pas immédiatement répondre à ses questions. Il n’y a aucune raison de vous sous-estimer.

Articles récents
AC