En tant qu’intérimaire, bénéficiez-vous aussi des vacances ?

En tant qu’intérimaire, bénéficiez-vous aussi des vacances ?

Chaque travailleur aspire à s’éclipser quelques temps. Heureusement, en tant qu’intérimaire, vous avez aussi droit à des jours de vacances payés. Voici comment ça se passe en pratique.

À combien de jours de vacances ai-je droit ?

Vous avez droit à 20 jours de vacances au moins. En tout cas, si vous avez travaillé une année complète l’année précédente en régime de 5 jours par semaine. Si vous avez travaillé en régime de 6 jours par semaine, vous avez même droit à 24 jours de vacances. Vous avez été au chômage pendant un temps ou vous avez travaillé à mi-temps l’année précédente ? Vous avez droit à moins de jours de vacances. Demandez à votre employeur d’interroger le secrétariat social pour connaître le nombre de jours qui vous reste.

Puis-je prendre des vacances à n’importe quel moment ?

Tant que votre employeur est d’accord, vous pouvez, en tant qu’intérimaire, demander un jour de vacances à n’importe quel moment. Il vaut toutefois mieux ne pas planifier de longues vacances pendant une mission. La plupart des employeurs font en effet appel à l’intérim pour faire face à des pics. En outre, votre contrat est généralement interrompu pendant les jours de vacances. Reçois-tu des allocations de chômage, mutuelle ou autre ? N’oublie pas d’informer les organismes concernés que tu désires prendre des jours de congé pour lesquelles tu n’as pas de contrat.

Comment ces jours vont-ils m’être payés ?

Bien qu’ils s’appellent jours de vacances payés, vous n’êtes pas payé ces jours-là en tant qu’intérimaire. En tout cas, pas à ce moment-là :

– Vous êtes intérimaire et vous travaillez en tant qu’employé ? Vous percevez alors votre simple et double pécule de vacances lors du paiement de votre salaire. À vous de le mettre de côté chaque semaine.

– Vous êtes intérimaire et vous travaillez en tant qu’ouvrier ? Dans ce cas, vous percevez votre pécule de vacances en une fois, via l’Office des vacances annuelles. Généralement, le versement est effectué en juin.

Au secours, je n’ai pas travaillé l’année dernière !

Inutile de paniquer si vous n’avez pas travaillé l’année précédente. Vous avez peut-être droit aux vacances jeunes, aux vacances-seniors ou aux congés européens ? Vérifiez auprès de votre organisme de paiement.

 

 

Articles similaires
Articles récents

Qu’en est-il du congé de paternité ?

Le fait de devenir papa est un événement particulièrement important de votre vie. Il est donc logique de libérer un peu de temps libre familial pour fêter dignement l’arrivée de ce nouveau ...

En savoir plus
AC