Chômeur de longue durée ? Le plan Activa vous rend plus séduisant aux yeux des employeurs !

Chômeur de longue durée ? Le plan Activa vous rend plus séduisant aux yeux des employeurs !

Vous êtes chômeur depuis un an (ou plus) ou inscrit(e) comme demandeur d’emploi et vous habitez en Région wallonne ou dans la Région de Bruxelles-Capitale ? Dans ce cas, grâce au plan Activa, vous êtes financièrement plus séduisant pour les entreprises. Cette mesure gouvernementale a pour but d’aider les demandeurs d’emploi de longue durée à trouver plus vite un emploi. Il vous suffit pour ce faire de demander une carte de travail. Et de mentionner clairement lors de vos entretiens d’embauche que vous avez une carte de travail !

Euh… Le plan Activa ?

Un employeur qui engage un chômeur de longue durée est récompensé par une réduction des cotisations patronales. C’est-à-dire que, pendant quelques mois, l’employeur doit verser moins de cotisations de sécurité sociale. En outre, il peut déduire une partie de votre salaire net. Car vous les recevez – grâce à votre carte de travail – sous forme d’une allocation de travail par le biais du syndicat ou de la Caisse auxiliaire.

La carte de travail : qui, quoi, où ?

Vous êtes chômeur depuis plus d’un an ou inscrit(e) comme demandeur d’emploi ? Vous pouvez alors demander une carte de travail. Cette attestation indique que vous pouvez être repris dans le cadre du plan Activa. Important : Votre futur employeur ne peut bénéficier des avantages et vous ne recevez l’allocation de travail que si vous avez cette carte de travail.

Si vous habitez dans la Région de Bruxelles-Capitale, vous demandez votre carte de travail à ACTIRIS. Vous habitez en Région wallonne ? Vous devez vous adresser au FOREM. Vous habitez en Région flamande ? Le plan Activa n’y est plus d’application. Sauf si vous avez été engagé avant le 1er janvier 2017 et si vous aviez une carte. Dans ce cas, vous et votre employeur bénéficiez encore des avantages jusqu’à fin 2018.

Un job à démarrer ! Que faire ?

Félicitations ! Transmettez au plus tôt une copie de votre contrat de travail à votre syndicat ou à la Caisse auxiliaire. Ils demanderont pour vous une allocation de travail au RVA, à ACTIRIS ou au FOREM. Dès que tout sera en ordre, vous ne recevrez plus d’allocation de chômage, mais une allocation de travail. En fin de compte, il s’agit d’une partie de votre salaire net, mais elle vous est versée par les pouvoirs publics à la place de votre employeur.

En possession d’une carte de travail et prêt pour une nouvelle aventure ? Consultez nos offres d’emploi >

Articles similaires
Articles récents
Indexatie

D’où vient l’indexation des salaires de 2017 ?

Vous aussi, vous avez remarqué une légère augmentation de salaire sur votre fiche de paie de janvier 2017, sans avoir obtenu d’augmentation salariale ? C’est possible, grâce à l’indexation salariale. Les salaires des employés ...

En savoir plus
Student

Les cinq commandements du job d’étudiant

Se faire un peu d’argent et acquérir de l’expérience en tant que jobiste ? Évidemment. Mais, euh... Les allocations familiales, les impôts et les trimestres ? Maintenant, vous pouvez travailler 50 jours ? Ou ces ...

En savoir plus